Programme formation pour apprendre l'Acupuncture

Formation Lausanne

Découvrir

La Dépêche

Lire la dépêche

CATC / Suisse

Découvrir l'école

Inscription

S'inscrire

La Philosophie

Première rubrique parmi les cinq qui constituent tout système médical, la philosophie est la pierre angulaire de toute la Tradition médicale chinoise.

“ l'apprentissage se bâtit sur un socle philosophique ”


C'est dans le Taoïsme que cette thérapeutique possède ses racines. Ainsi, l'apprentissage se bâtit sur le socle philosophique des lois du Yin Yang et des Cinq éléments. La vision traditionnelle de la Vie remet en perspective les notions d'Homme, d'Univers et des Trois Trésors.

Apprendre l'Acupuncture 

PhysiologieZang Fu, école acupunctureRein ; formation en acupuncture

La Physiologie

Deuxième rubrique parmi les cinq de tout système médical, la physiologie traditionnelle taoïste étudie l'harmonie fonctionnelle de l'être humain sous l'angle de la théorie des Zang Fu. L'emblématique permet d'envisager les dynamiques vitales au-delà de l'aspect purement tissulaire et organique. Sont étudiés les douze Zang Fu : Poumon - Fei Qi, Gros Intestin - Da Chang Qi, Rate - Pi Qi, Estomac - Wei Qi, Rein - Shen Qi, Vessie - Pang Guang Qi,Maître du Cœur - Xin Bao Luo, Trois Foyers - San Jiao Qi, Cœur - Xin Shen, Intestin Grêle -Xiao Chang Qi. Les trois grands aspects de la vitalité : fonction nourricière - Ying Qi, défensive - Wei Qi, et de réserve - Jing Qi. Ces fonctions psychiques et corporelles sont ensuite revues sous l'angle des substances qu'elles produisent : Qi, Sang, Liquides - Qi, Xue, Jin Ye.

 

La physiologie traditionnelle chinoise se distingue également par la notion de méridiens, voies de circulation du Qi. Le système des méridiens - Jing Luo est étudié dans sa globalité : les 12 méridiens principaux, les 8 méridiens extraordinaires, les 12 distincts, les Luo longitudinaux et transversaux, les zones tendino-musculaires - Jin Jing, les territoires cutanés - Pi Bu. Les Jing Mai ainsi que les méridiens extraordinaires Du Mai et Ren Mai sont étudiés de façon pratique dans le cadre de la discipline Méridiens & Points. Les trajets de Qi et la localisation des points sont étudiés sur la base des repères anatomiques et de la pratique palpatoire.

  

L'étiologie et la pathogénie


Troisième rubrique du système médical, l'étiologie étudie les causes des maladies et la pathogénie s'intéresse aux mécanismes de leur évolution. Dans le cadre des études d'acupuncture, nous étudions l'ensemble des 9 facteurs étiologiques selon la tradition médicale chinoise, qui sont : les 6 climats - Liu Qi, les 7 émotions, l'alimentation, les surmenages, les traumatismes, les épidémies, les parasites, les poisons, et l'hérédité.

"Comment un déséquilibre peut en engendrer un ou plusieurs autres"


La pathogénie est étudiée à la suite de la sémiologie, et permet d'envisager comment un tableau clinique donné, autrement nommé syndrome, peut en engendrer un ou plusieurs autres. Ainsi, nous verrons par exemple comment les maladies d'origine externe - Wai Gan peuvent évoluer selon des schémas spécifiques en fonction de la nature chaude ou froide de l'atteinte initiale.

 

La pathologie


La quatrième rubrique du système médical, concerne le diagnostic et la sémiologie.

La tradition médicale chinoise aborde le diagnostic selon 4 temps : l'observation, l'audio-olfaction, l'interrogatoire et la palpation. Elle accorde un intérêt tout particulier à l'observation du teint et de la langue, ainsi qu'à la palpation du pouls.

Ces étapes font l'objet d'une mise en œuvre pratique dans le cadre des cours : sous la supervision des formateurs, les étudiants apprennent à observer, identifier, reconnaître les caractéristiques de la langue. De même pour la palpation du pouls, dont la méthodologie est transmise selon une pratique échelonnée et régulière afin de favoriser l'acquisition d'un toucher qualitatif.

Les Huit Règles - Ba Gang, sont ensuite étudiées afin d'identifier les manifestations cliniques selon des critères spécifiques et surtout envisager l'état de la vitalité du patient, qualifier la nature et la localisation de l'affection dont il souffre.

 pathologie
La sémiologie est étudiée selon une méthode dynamique. Sur la base du manuel de sémiologie qui est donné en seconde année, une étude différentielle de 145 syndromes permet d'identifier les tableaux cliniques selon les paramètres vitaux : Qi, Sang, liquides, Yin Qi, Yang Qi ; selon les agents pathogènes - Xie Qi ; et selon les fonctions vitales - Zang Fu.

Lors de la troisième année de formation, le diagnostic prend une nouvelle dimension. Les connaissances acquises en seconde année sont articulées au sein d'une méthode d'investigation et de réflexion grâce à des mises en situations pratiques de consultation.

 La thérapeutique


Cinquième et dernière rubrique du système médical, la thérapeutique concerne ici l'acupuncture. Le déséquilibre du patient est identifié, le syndrome a été nommé, il s'agit à présent de définir les méthodes de traitement, les principes de traitement, de déterminer les cibles thérapeutiques et la prescription acupuncturale. La sélection des points est enseignée selon les fonctions des catégories de points et selon la méthode du Professeur LEUNG Kok Yuen.

"Des cas cliniques concrets"

Les étudiants travaillent sur des cas cliniques théoriques issus d'une base de données de praticiens, et les cas cliniques réels lors des consultations pratiques. Chaque prescription acupuncturale comprend les méthodes de stimulation des aiguilles, les profondeurs d'insertion des aiguilles selon la localisation de l'affection, l'utilisation des méthodes annexes comme la moxibustion, la saignée, le marteau fleur de prunier ou les ventouses.

"La pratique de l'acupuncture est enseignée de la première à la troisième (et quatrième) année d'études"

La pratique de l'acupuncture est enseignée de la première à la troisième (et quatrième) année d'études, d'abord dans le cadre de la discipline Méridiens & Points puis dans le cadre des cours de pratique diagnostique et thérapeutique. La première année concerne l'initiation à la tenue de l'aiguille et au geste de puncture avec des aiguilles traditionnelles de 13, 25 et 40 mm. L'apprentissage se complexifie en abordant les aiguilles de 75 à 120mm et les différents angles de puncture, ainsi que les techniques de stimulation et la pratique des techniques annexes.